5 questions pour bien choisir votre multivitamine prénatale

5 questions pour bien choisir votre multivitamine prénatale

Page 1 of 6

Si vous planifiez une grossesse ou êtes enceinte, remplissez ce questionnaire. Il vous aidera à identifier vos besoins nutritionnels et à choisir un supplément prénatal bien adapté à votre condition de santé et à vos habitudes de vie.

De manière générale, une consultation médicale avant d’essayer de devenir enceinte est utile afin de vous assurer d’avoir les réserves nutritionnelles nécessaires avant de concevoir bébé et les conserver tout au long de la grossesse et de l’allaitement.

 
Vous planifiez devenir enceinte? Si oui, prenez-vous présentement de l’acide folique seul ou une multivitamine prénatale?
Vous devez répondre à cette question!
Comme bien des femmes ne savent pas qu’elles sont enceintes avant d’avoir terminé leur premier mois de grossesse, il est important de prendre une dose quotidienne d’acide folique suffisante à partir de trois mois avant la grossesse. Un apport suffisant en acide folique au cours des 28 premiers jours de grossesse peut réduire significativement le risque de malformation du tube neural. Assurez-vous aussi de commencer votre grossesse avec un apport suffisant en fer, iode, calcium et vitamines B12 et D. La prise d’une multivitamine prénatale pourrait s’avérer utile dès que vous essayez de devenir enceinte pour vous assurer d’avoir les réserves nutritionnelles nécessaires.
 
Est-ce qu’un ou plusieurs des énoncés suivants s’appliquent à votre situation?

Vous devez répondre à cette question!
Si vous avez répondu oui à au moins un de ces énoncés, vous pourriez avoir besoin d’une dose d’acide folique supérieure à 1 mg durant les trois mois précédant la conception et jusqu’à 10-12 semaines de grossesse. Consultez votre médecin.
 
Suivez-vous un régime spécial (ex. : diabétique, sans gluten, végétarien/végétalien, autre?)
Vous devez répondre à cette question!
Si vous avez répondu oui, notez que vous avez les mêmes besoins nutritionnels que les femmes enceintes n’ayant pas de régimes alimentaires particuliers. L’absence de certains aliments dans votre alimentation (ex. : viande, poisson, produits laitiers, œufs) peut limiter l’apport nutritionnel nécessaire à votre santé et au développement du fœtus. Une supplémentation vitaminique adéquate pourrait s’avérer utile dès que vous planifiez une grossesse.
 
Consommez-vous du foie d’animaux ou de poisson (ex. : huile de foie de morue, pâté de foie) ou un supplément de vitamine A (ou autre multivitamine contenant du rétinol)?
Vous devez répondre à cette question!
L’apport quotidien en vitamine A ne doit pas dépasser 3 000 µg d’équivalent d’activité du rétinol (EAR) ou 10 000 unités internationales (UI). Un apport supérieur pourrait nuire au développement de votre bébé.
 
Avez-vous déjà obtenu de l’information sur une alimentation saine pendant la grossesse (incluant les aliments à éviter ou à limiter pendant la grossesse et la salubrité des aliments)?
Vous devez répondre à cette question!
Le site Santé et Grossesse est une bonne source d’information générale. Vous trouverez aussi une liste de sites Web à consulter en cliquant sur ce lien : http://www.santeetgrossesse.ca/grossesse/53-ressources-grossesse

Partagez