Questions courantes

Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question dans cette section, parlez-en à un professionnel de la santé ou appelez la ligne d'aide NVG de Motherisk au 1 800 436-8477.

Quand est-ce que les nausées commencent?
Pour la plupart des femmes, les NVG commencent entre la 4e et la 8e semaine de la grossesse (ou de 4 à 8 semaines après vos dernières menstruations). Par contre, ils peuvent commencer le jour après la conception ou même à la 19e semaine de la grossesse.
Si j'ai des nausées, mais pas de vomissements, est-ce que je devrais en parler à mon médecin ?
Oui. Votre professionnel de la santé devrait savoir comment vous vous sentez. Des études ont confirmé que les nausées de grossesse sont plus éprouvantes pour la femme enceinte que les vomissements. Dès que vos symptômes affectent votre bien-être ou vos activités quotidiennes, vous devriez en parler avec votre professionnel de la santé.
Si j'ai eu des NVG lors d'une grossesse antérieure, est-ce que je risque d'en avoir dans mes prochaines grossesses ?
Les NVG sont imprévisibles. Cependant, des études publiées dans la littérature médicale mentionnent qu'entre la moitié et les deux tiers des femmes qui ont déjà eu des NVG en auront de semblables lors des grossesses suivantes.
Est-ce que c'est courant d'avoir des NVG ?
Les NVG sont très courants. Entre 50 et 80 % des femmes enceintes souffrent de cette condition médicale.
Combien de temps devraient durer les NVG ?
Pour la plupart des femmes, les NVG commencent entre la 4e et la 8e semaine de la grossesse et se terminent entre la 12e et la 16e semaine. Cependant, ils peuvent durer plus longtemps pour certaines femmes, parfois même jusqu'à la fin de la grossesse. Une étude récente démontre qu'environ 10 % des femmes enceintes aux prises avec des NVG auront encore des symptômes au-delà de la 22e semaine de grossesse.
Les NVG auront-ils un effet sur mon bébé ?
La santé de votre bébé peut être affectée si vous perdez trop de poids et si votre santé est compromise. Si vous ne buvez pas suffisamment ou si vous avez de fréquents vomissements, une hospitalisation pourrait être nécessaire en raison d'une déshydratation excessive. De plus, les NVG peuvent affecter votre appétit compromettant ainsi le maintien d'une alimentation équilibrée. Par conséquent, il est important que vous discutiez de vos NVG avec votre professionnel de la santé.
Pourquoi les femmes enceintes ont-elles ce problème ?
La documentation évoque l'existence des NVG depuis des siècles, mais on ne connaît toujours pas leurs causes exactes. Cependant, il existe plusieurs théories à ce sujet. De façon générale, on croit que les NVG sont attribuables à une multitude de facteurs comme, par exemple, des niveaux d'hormones plus élevés, des changements physiques dans le corps de la femme ou une plus grande sensibilité aux odeurs. Si vous avez des NVG, parlez-en à votre professionnel de la santé qui pourra vous recommander un traitement approprié.
Y a-t-il un moyen de prévenir les NVG ?
Malheureusement, on ne peut ni prévoir ni prévenir les NVG. Par contre, les femmes qui prennent une multivitamine sembleraient avoir des NVG moins intenses. Si vous planifiez une grossesse, votre professionnel de la santé pourra vous recommander de commencer à prendre une multivitamine prénatale. Par ailleurs, si vous commencez à avoir des NVG et commencez votre traitement tout de suite, vous pouvez empêcher la situation de se détériorer.
Jusqu'à quel point faut-il se sentir mal avant de prendre un médicament contre les NVG ?
Le degré de tolérance varie énormément d'une femme à une autre. Toutefois, si votre bien-être ou vos activités quotidiennes sont affectés, vous devriez en discuter avec votre professionnel de la santé qui pourra vous recommander un traitement approprié.
Est-ce que l'intensité des nausées varie selon le sexe de l'enfant à naître ?
Certaines études ont démontré que les NVG étaient plus intenses lorsqu'on attend une fille, mais les résultats ne se sont pas révélés concluants. Chaque femme est différente et chaque grossesse est différente, quel que soit le sexe du bébé.
Je suis enceinte de 13 semaines. Comment se fait-il que j'aie encore des nausées ?
La croyance populaire veut que les nausées se terminent à la fin du premier trimestre. Pourtant, des études ont démontré que certaines femmes ont des NVG pendant toute leur grossesse. Si vous avez des nausées, parlez-en le plus tôt possible à votre professionnel de la santé. Il existe des traitements sécuritaires et efficaces.
Si ma sœur et ma mère ont eu des NVG, quels sont les risques que j'en aie aussi ?
Malheureusement, on ne connaît pas la réponse à cette question. Dans certaines familles, toutes les femmes enceintes ont des NVG ; dans d'autres familles, c'est différent d'une femme à l'autre. Chaque femme est différente et chaque grossesse est différente. Si vous avez des NVG, parlez-en à votre professionnel de la santé qui pourra vous recommander un traitement approprié.
Y a-t-il un danger si je vomis au point de ne pouvoir garder ni nourriture ni liquide ?
Si vous souffrez fréquemment de vomissements, il peut être difficile pour vous de vous alimenter correctement et de façon équilibrée. Vous devriez communiquer avec votre professionnel de la santé afin d'obtenir un suivi et un traitement appropriés.
Mes comprimés de multivitamines sont gros et difficiles à avaler ; ils me donnent la nausée. Qu'est-ce que je devrais faire ?
Vous devriez parler de votre situation à votre professionnel de la santé pour qu'il puisse vous suggérer d'autres traitements. Il existe des multivitamines prénatales sous ordonnance spécifiquement formulées pour résoudre ce problème. 
Pourquoi ai-je des nausées toute la journée ?
La croyance populaire prétend que la majorité des femmes enceintes ont des nausées le matin seulement. En réalité, moins de 20 % des femmes enceintes ont des nausées le matin seulement. La majorité d'entre elles (80 %) ont des NVG toute la journée. Si vos NVG affectent votre bien-être ou vos activités quotidiennes, parlez-en à votre professionnel de la santé qui pourra vous recommander un traitement approprié.
Est-ce une bonne chose d'avoir des NVG ?
Certaines études associent les NVG à un plus faible risque de fausse couche. Cependant, ce ne sont pas toutes les femmes qui souffrent de nausées et de vomissements de la grossesse. De 50 à 80 % des femmes enceintes en sont affectées. Cela veut dire que 20 à 50 % des femmes enceintes n'ont pas ce problème. Quoi qu'il en soit, des symptômes de nausées ou de vomissements ne doivent pas être interprétés comme une confirmation de grossesse. Par ailleurs, l'absence de tels symptômes ne devrait pas être perçue comme un mauvais signe quant à l'issue de la grossesse.
Est-ce normal que les NVG aient un tel impact sur ma qualité de vie ?
Oui. Malheureusement, les NVG peuvent avoir un impact considérable sur les femmes enceintes. Si les NVG affectent votre bien-être ou vos activités quotidiennes, vous devriez en parler à votre professionnel de la santé qui pourra vous recommander un traitement approprié.
Les maux de tête et les étourdissements sont-ils des symptômes souvent associés aux NVG ?
Non. Les symptômes habituellement associés aux NVG sont : les brûlures d'estomac, la dyspepsie (troubles digestifs), l'indigestion, les changements d'humeur et la déshydratation. Il est important de discuter de ces symptômes avec votre professionnel de la santé.
Les NVG pourraient-ils durer jusqu'à la fin de ma grossesse ?
Oui. Dans certains cas, les femmes enceintes auront des NVG jusqu'à la fin de leur grossesse. Par conséquent, le traitement peut se poursuivre jusqu'à l'accouchement. Il est important de discuter de vos symptômes avec votre professionnel de la santé.

Partagez