Les principaux types d’incontinence urinaire

Qu’est‐ce que l’incontinence urinaire ?

L’urine produite par les reins est emmagasinée dans la vessie, puis s’écoule par l’urètre. L’incontinence urinaire se définit par une perte involontaire et accidentelle d’urine. Les principaux types d’incontinence urinaire sont les suivants :

Incontinence urinaire à l’effort

L’incontinence urinaire à l’effort est la forme d’incontinence urinaire la plus fréquente. Elle est définie comme une fuite accidentelle d'une quantité variable d'urine à la suite d’un effort physique, par exemple, en toussant, en éternuant, en riant ou en soulevant un objet lourd. Les fuites ne sont pas précédées d’un besoin d’uriner; elles surviennent subitement lorsqu’un effort physique exerce une pression sur l’abdomen.

L’incontinence urinaire à l’effort : les symptômes et les causes

Incontinence urinaire par impériosité

Également appelée incontinence urinaire par instabilité vésicale, elle se manifeste par un écoulement d’urine suivant un besoin pressant et incontrôlable de vider sa vessie. Le problème met en jeu la vessie, qui se contracte trop tôt et sans raison.

Dans ce type d’incontinence urinaire, le muscle qui entoure la vessie (détrusor) se contracte malgré le fait que la vessie n’est pas encore pleine. Il en résulte des envies pressantes, urgentes et fréquentes d’uriner. Bien souvent, la cause précise est difficile à identifier. Par contre, la quantité et le type de liquides ingérés pendant la journée influencent grandement la fréquence des urines,  par exemple : les boissons à base de caféine et d’alcool aggraveront les symptômes. C’est pourquoi le traitement vise d’abord à modifier certaines habitudes de vie. La prise de médicament peut aussi s’avérer utile.

Incontinence par regorgement

Cette forme d’incontinence urinaire survient lorsqu’il y a un « trop‐plein » d’urine dans la vessie en raison d’une vidange incomplète. L’urine s’accumule alors dans la vessie jusqu’à ce que cette dernière soit complètement distendue et laisse alors le surplus d’urine s’écouler. Elle se manifeste donc par l’écoulement répété de gouttes d’urine, s’échappant à plusieurs reprises tout au long de la journée. Le but des traitements est de promouvoir une vidange plus efficace de la vessie.

Incontinence fonctionnelle

L’incontinence fonctionnelle survient lorsqu’une personne a du mal à se déplacer d’un endroit à l’autre. La vessie fonctionne bien, mais certains problèmes de santé empêchent la personne de se rendre aux toilettes à temps (difficulté à se mobiliser, problème de vision, maladie de Parkinson…). Dans ce cas, il est important de bien identifier les problèmes de santé qui rendent les déplacements difficiles.

Incontinence urinaire mixte

L’incontinence mixte associe généralement l’incontinence urinaire à l’effort et l’incontinence par impériosité. Elle se manifeste par une combinaison des symptômes de ces deux types d’incontinence à des degrés divers. Le traitement vise le type d’incontinence urinaire le plus dominant ou celui dont la prise en charge est la plus facile.

Veuillez noter que cette information vise la promotion de la communication entre le professionnel de la santé et sa patiente, et ne saurait se substituer à l’évaluation et au diagnostic médical. Consultez toujours un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Partagez