Grossesse et alimentation végétarienne et végétalienne

Article rédigé par Mireille Moreau

Comme beaucoup de gens au Canada, de nombreuses femmes enceintes préfèrent une alimentation végétarienne ou végétalienne pour diverses raisons, qui peuvent être culturelles, économiques, éthiques ou religieuses, ou parce qu’elles en préfèrent le goût ou les bienfaits pour la santé. 

 

Nutriments importants durant la grossesse et multivitamine prénatale

Les femmes enceintes qui suivent un régime végétarien ou végétalien devraient porter une attention particulière à certains nutriments durant leur grossesse, dont les protéines, les acides gras oméga-3, la vitamine B12, la vitamine D, le calcium, le zinc et le fer. Afin de jouir d’une alimentation complète, une bonne planification alimentaire est conseillée, ainsi que la prise d’une multivitamine prénatale

Un régime ovo-lacto-végétarien comprend des grains, des légumes, des fruits, des légumineuses, des graines, des noix, des produits laitiers et des œufs. Il exclut la viande, le poisson et la volaille.

Un régime végétalien comprend des grains, des légumes, des fruits, des légumineuses, des graines et des noix. Il exclut la viande, le poisson, la volaille, les produits laitiers et les œufs. 

 

Grossesse et substituts de viande

Afin de consommer suffisamment de protéines pour le développement et la santé des muscles et globules rouges pour elle et son bébé, la femme enceinte végétarienne ou végétalienne doit inclure des substituts de viande dans son alimentation tels que:

  • Le soya et les produits du soya (ex. : tofu, tempeh, boissons de soya enrichies);
  • La protéine végétale texturée (PVT);
  • Les légumineuses;
  • Les grains (quinoa, gruau, boulgour, riz brun);
  • Noix et beurre de noix.

Ces aliments d’origine végétale sont également riches en fer. Les femmes végétariennes ou végétaliennes ont besoin d’environ deux fois plus de fer puisque le fer provenant des aliments d’origine végétale n’est pas aussi bien absorbé que le fer provenant des aliments d’origine animale. Le fer est essentiel au transport de l’oxygène dans l’organisme ainsi qu’au bon développement neurocognitif. Lors de la grossesse, le volume sanguin augmente d’environ 50 %. Ainsi, le besoin en fer augmente considérablement pour répondre aux besoins du bébé. Il est difficile de consommer une quantité suffisante de fer uniquement dans la diète, d’où l’importance d’inclure une multivitamine prénatale qui contient de 16 à 20 mg de fer 1 par dose quotidienne. 

Parmi les aliments d’origine végétale riches en fer, on retrouve certains légumes comme les épinards, le chou frisé, les pommes de terre avec la peau ainsi que la mélasse verte. Le fer provenant de sources alimentaires d’origine végétale est mieux absorbé lorsque consommé avec des aliments riches en vitamine C. Les oranges, les pamplemousses, les citrons, les limes, les mangues, les cantaloups, les pommes de terre, les poivrons, le brocoli, les pois mange-tout et certains légumes verts feuillus sont de bonnes sources de vitamine C. 

 

Pour en savoir plus sur l’alimentation végétarienne et végétalienne saine pendant la grossesse, consultez un(e) diététiste ou un autre professionnel de la santé2

 


[1]  Les diététistes du Canada (2014). Lignes directrices sur l’alimentation saine pour les ovo-lacto-végétariens. PEN : La référence internationale pour la pratique de la nutrition.

[2] Les diététistes du Canada (2014). Lignes directrices sur l’alimentation saine pour les végétaliens. PEN : La référence internationale pour la pratique de la nutrition.

 

Partagez